La nuit, je dors où en camping-car ?

19 février 2018

C’est l’une des questions qui revient le plus souvent de la part des primo camping-caristes locataires d'un camping-car. Et le soir, ça se passe comment ? On peut dormir où l’on veut ?

En effet, madame, monsieur, on ne peut pas dormir où l’on veut en camping-car. C’est une bonne question. Pour autant, ne pensez pas que vous avez l’obligation de vous rendre sur de grands parkings à l’entrée des villes pour passer la nuit. Il y a un juste milieu. On vous accompagne à trouver les meilleurs spots pour passer la nuit en camping-car.

 

La différence entre Stationner et Camper !

Un camping-car est considéré comme une voiture ou une camionnette. Le PTAC du véhicule est de moins de 3.5T et le camping-car se conduit avec le permis B. C’est le code de la route automobile que vous respectez sur les voies de circulations. Vous en respectez donc également les règles de stationnement.

Par conséquent, rien ne vous interdit de stationner sur une place de parking ou sur le bord de la route (si ce n’est pas interdit et si le gabarit de votre véhicule ne gêne pas la circulation). Stationner est autorisé partout, au même titre que pour un véhicule léger comme votre voiture.

Stationner n’est pas camper. En effet, si vous ne sortez pas votre salon de jardin, si vous ne déplier pas votre store latéral ou si vous n’installez pas vos cales de niveau, vous êtes considéré en stationnement. Que vous soyez à l’intérieur ou non de votre véhicule n’a pas d’importance et vous ne risquez rien aux yeux de la loi. (si le stationnement n'est pas interdit)

Il arrive néanmoins que des municipalités adoptent des arrêtés interdisant le stationnement de certains types de véhicules sur tout ou partie de leur territoire. Le Code général des collectivités territoriales autorise les maires à prendre ce type d'arrêté. Mais la question demeure de savoir si les camping-cars constituent une catégorie de véhicules à part entière. D'autant que lorsqu'ils sont correctement stationnés, ils ne provoquent pas plus de nuisances qu'une voiture ou une camionnette. Les municipalités ont donc souvent des difficultés à justifier ces interdictions devant les Juges, en cas d'action en justice des associations de camping-caristes. Mais en attendant que l'arrêté soit déclaré illégal, mieux vaut éviter de jouer avec le feu. Respectez les réglementations locales.

 

Passer la nuit en sécurité !

Si beaucoup avancent que pouvoir dormir où l’on veut en camping-car est la caractéristique principale de la liberté, pour d’autres qui ne semblent pas pour autant renoncer à cet esprit de liberté, dormir sur des aires ou sur des campings est également le prétexte à une sécurité nocturne. Pour dormir paisiblement sur ces deux oreilles.

Il existe beaucoup de solutions pour dormir en dehors des espaces publics sans pour autant renier à des cadres agréables et conviviaux :

 

La nuit pour recharger les batteries !

Faire une pose nocturne sur un espace aménagé, c’est également l’occasion de préparer les prochaines journées autonomes. Comment ?

  • On recharge les batteries en branchant le véhicule sur 220V.
  • On vide la réserve d’eau grise et on remplit la réserve d’eau
  • On vide et on nettoie la cassette des toilettes

 

A vous de choisir votre spot !

Partir en camping-car de location  sera donc une escapade de liberté à n’en pas douter. Vous pourrez choisir de vivre votre séjour à l’abri de tous dans les endroits les plus retranchés et vous accordez quelques poses « civilisées » qui vous assureront la  pleine jouissance de votre camping-car de location pour les jours suivant.

 

Commentaires (1)

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire

de commentaires