Hapee, location de camping-cars, vans et fourgons entre particuliers
Partager la page
Retour

Conseils et astuces pour voyager avec son vélo en camping-car

28 mars 2022

Voyager avec son vélo en camping-car

Le camping-car est l’engin d’excellence pour découvrir la France et le monde à son rythme. En effet, plutôt que de dormir à l’hôtel et d’être obligé de rester au même endroit pendant un temps défini à l’avance, vous pouvez prendre la route quand vous le décidez et vous arrêter où vous voulez. À condition évidemment de respecter la loi sur le stationnement gênant et sur le camping sauvage.

Bénéficiez de tous nos conseils pour organiser un road trip en camping-car.

En complément, les campings-caristes n’hésitent pas à prendre leurs vélos avec eux.

Pourquoi et comment ?

Nous vous disons tout ce que vous devez savoir sur le fait de voyager avec son vélo en camping-car.

 

Pourquoi embarquer ses vélos sur son camping-car ?

L’avantage du camping-car : offrir une grande liberté à ses possesseurs. Toutefois, il faut signaler que les aires de stationnement pour camping-car peuvent se trouver, dans certains cas, loin des villes et lieux touristiques qui vous intéressent.

Dans ce cas, vous devez stationner votre véhicule puis faire le trajet à pied ou emprunter les transports en commun pour rejoindre le centre-ville. Cependant, le vélo reste un excellent moyen de circuler quand cela n’est pas possible en camping-car.

De ce fait, prendre ses vélos avec soi permet de pallier le principal inconvénient du camping-car : son gabarit. Surtout si vous conduisez un camping-car familial qui est confortable mais parfois difficile à manœuvrer dans les plus petits espaces.

Ainsi, plutôt que de chercher pendant des heures une place de stationnement pour camping-car, garez-le dans une aire d’accueil dédiée et enfourchez vos vélos pour vous promener en toute liberté.

Enfin, certaines villes et certains lieux sauvages vous proposent, en prime, de nombreux lieux pour garer votre vélo en toute sécurité (à condition de prendre un antivol évidemment).

 

Les règles pour voyager en vélo en camping-car

Tout comme pour la voiture classique, il y a des règles à connaître pour transporter ses vélos en camping-car.

La première d’entre elles : il est interdit de cacher sa plaque d’immatriculation et ses feux clignotants. Toutefois, cette problématique concerne surtout les voitures et les vans. Ainsi, si vous remarquez que vos vélos cachent votre plaque, il faudra en acheter une nouvelle à fixer à un endroit visible.

La seconde : il est impératif de respecter la charge maximale de votre véhicule (PTIA) et de votre porte-vélo. En règle générale, ce dernier peut accueillir entre 40 et 60 kg de charge. Il est donc nécessaire de vous renseigner avant votre départ pour éviter les mauvaises surprises sur la route.

La troisième : la taille de votre porte-vélo ne peut dépasser plus de 10% de la longueur de votre camping-car. De plus, dans certains pays, il sera nécessaire de vous équiper de panneaux de signalisation réfléchissants à l’arrière afin de signaler la présence de votre attirail de jour comme de nuit. C’est le cas, par exemple, du Portugal, de l’Italie ou de l’Espagne.

Nous souhaitons attirer tout particulièrement votre attention sur les vélos électriques qui sont plus lourds que les vélos classiques et qui sont souvent plus imposants. D’ailleurs, si vous possédez ce type d’engin, il faudra privilégier un porte-vélo pour camping-car adapté.

 

Conseils pour emporter votre vélo en camping-car

Si vous le pouvez, nous vous conseillons de placer vos vélos en soute plutôt que sur un porte-vélo. Cela pour plusieurs raisons :

Vous n’avez pas à acheter un attirail supplémentaire ;
Vous gagnez du temps pour charger et décharger vos vélos ;
Vous protégez vos vélos des intempéries et des vols (lors de vos stationnements pour passer la nuit) ;
Vous pouvez prendre la route en toute sérénité en sachant que vos vélos ne risquent pas de tomber.

Concernant le vélo en lui-même, nous vous recommandons d’opter pour des vélos aussi légers que possible (comme des vélos pliants pour faciliter leur rangement quand vous ne vous en servez pas). En effet, bien que les vélos électriques puissent être pratiques au quotidien pour toutes vos sorties, ils sont aussi lourds qu’encombrants. Ils s’adaptent donc moins à ce type de voyage.

Évidemment, il sera nécessaire de réfléchir à un système pratique et efficace de protection contre le vol. Aussi bien lors de vos excursions que le soir venu (surtout si vous ne les rentrez pas).

À noter : si vous possédez des vélos électriques, il sera nécessaire de prévoir leur recharge.

Vous pouvez utiliser votre camping-car, mais cela ne suffira pas toujours.

Pour le porte-vélo en lui-même, sachez qu’il en existe plusieurs sortes pour tous les types de vélos, pour tous les besoins et tous les budgets. Prenez le temps de choisir celui qui s’adapte précisément à votre véhicule ainsi qu'aux types et nombre de vos vélos.

Dans tous les cas, vous allez vous rendre compte que le vélo est le meilleur allié du camping-cariste.

Commentaires (0)

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire

de commentaires