Partager la page
Retour

Le tour de Bretagne en 14 jours

27 juin 2017

La Bretagne est une région touristique très accueillante. C’est pourquoi les camping-caristes y viennent nombreux et y reviennent également.  Un parcours unique, des paysages changeants, 4 saisons en une journée (LOL) !!! Et la région idéale où se réfugiée lors des grandes chaleurs ??

On vous propose un circuit du nord au sud en suivant la côte, du Mont Saint Michel (même si celui-ci n’est pas en Bretagne, mais bon) jusqu’à Guérande en 14 jours et 950 km.

Après avoir louer un camping-car sur Hapee.fr, vous vous dirigez avec votre famille vers votre première étape. Votre location de camping-car capucine de 5 places au départ Droue sur Drouette près de Rambouillet vous coûtera moins de 1700 €. (Location pour 14 jours, 5 personnes, assurance et assistance 24/24, 2 conducteurs)

Le Mont Saint Michel – jour 1 et 2

Le Mont Saint Michel, son abbaye, les musées. Vous prévoyez un petit peu de temps (1 journée) pour vous inscrire à une randonnée dans la baie : 6 heures de marche, pieds nus sur le sable et dans le Couesnon. Avec le guide de la maison de la baie, découvrez le mont différemment.  N’oubliez pas de gouter les biscuits de la mère Poulard et son omelette bien évidemment ! Vous pourrez stationner sur les aire / campings près du mont.

Cancale – St Malo. Jour 3

Découvrez le site du départ de la route du Rhum (le 2 novembre 2014) : la pointe de Grouin. Après une visite du port où vous dégusterez les huitres de Cancale, petit moment exceptionnel de gastronomie au château de Richeux et son restaurant, le coquillage : Manger face au Mont Saint Michel. Un spectacle dans l’assiette et dans la salle ! Diriger vous ensuite vers la cité corsaire : Saint Malo. Petite visite de l’intra-muros. Il existe des parkings en périphérie de la cité avec des navettes gratuites (ne cherchez pas à vous rendre au pied des remparts).

Paimpol – jour 4 et 5

Découvrez la côte nord bretonne jusqu’à votre prochaine étape, Paimpol !  Pour cet été, vous pourrez aussi assister au festival des chants marins qui a lieu du 11 au 13 Août. Ensuite, poussez un peu plus loin à l’embarcadère de l’Arcouest et embarquer pour une journée vers une ile exceptionnelle : Bréhat. Une ile sans voiture, avec un climat à part, une végétation à part. Un moment à part.

Au fait, vous connaissez les « coco de Paimpol » ?

La pointe Saint Mathieu – jour 6 et 7

Après Paimpol, vous longerez encore la côte. On l’appelle la côte du granit rose (Perros Guirec). C’est splendide ! Vous prendrez ensuite la direction de Brest pour vous rendre à la pointe Saint Mathieu. Visitez le fort de Berthaume, l’abbaye et son phare.  Vous pouvez également profiter de l’embarcadère à proximité pour aller passer une journée sur une ile fouettée l’hiver par les vents : l’ile d’Ouessant.

La presqu’ile de Crozon – jour 8

Avez-vous déjà entendu parler du Festival du bout du monde. C’est année, il aura lieu les 4, 5 et 6 août. Entre deux concerts de Tryo ou Téte ou encore UB40, vous visiterez l’église St Pierre, le phare de Morgat….

Pointe du Raz – jour 9

230 km /h, ce n’est pas la vitesse d’un bolide enregistrée par la gendarmerie nationale sur les routes bretonnes, mais celle des vents sur la pointe du Raz en 1987. Pas besoin d’en dire plus, c’est un lieu venteux. Le point de vue sur l’atlantique est envoutant. Vous parcourez les sentiers des lutins (pour les enfants) et dégusterez les galettes bretonnes de la biscuiterie de la pointe du Raz.

Concarneau – jour 10

Nous sommes sur la partie sud de la Bretagne à présent.  Concarneau est une importante station balnéaire située au fond d'une baie très abritée. La ville s'est développée autour de sa célèbre Ville-Close, cité fortifiée du XVe et XVIe siècle et remaniée au XIXe siècle. Avec plus de 1,5 millions de visiteurs par an, la Ville-Close est l'un des monuments historiques le plus visité de Bretagne. Elle offre, du haut de ses fortifications, de magnifiques points de vue sur le port de pêche, le port de plaisance et la baie de Concarneau. Ses étroites ruelles et ses nombreux commerces font le bonheur des visiteurs.

Presqu’ile de Quiberon – jour 11 et 12

Peut-être l’apercevrez-vous en arrivant ou en quittant la presqu’ile. Nous parlons du « Tire Bouchon ». Il est vrai que les bretons entretiennent une certaine réputation hospitalière. Mais dans ce cas il ne s’agit pas de l’ustensile indispensable pour déboucher une bonne bouteille. Le « tire bouchon » de Quiberon est le nom que l’on donne au train qui relie Auray à l’extrémité de la presqu’ile. L’objectif de l’engin ayant été initialement de diminuer les « bouchons » de voitures qui arrivent et qui partent de Quiberon.

Attendez-vous donc à quelques ralentissements (surtout le week end), avant de découvrir la côte sauvage, les alignements de Kerlescan….

De Quiberon, vous embarquerez également vers une autre ile, chère à Laurent Voulzy : Belle Ile !

Guérande – jour 13

Dernière étape, dans la Loire atlantique (on a donc quitté la Bretagne). Les marais salants, le moulin du diable et aussi le port de pêche de La Turballe.

Commentaires (0)

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire

de commentaires